La Haute autorité de santé préconise un dépistage généralisé du VIH

La Haute autorité de santé préconise un dépistage généralisé du VIH

Un dépistage volontaire généralisé du sida sur toute la population de 15 à 70 ans est proposé par la Haute autorité de santé (HAS) . C'est l'objet du rapport sur les modalités du dépistage du VIH en France qui vient d'être finalisé auquel la SFSP a été associée. Les traitements actuels permettent une meilleure prise en charge des séropositifs si le virus est détecté à temps. Or, "47 % des sujets pour lesquels un diagnostic de sida a été porté présentaient un retard au dépistage". Et donc une moins bonne prise en charge. Pour remédier à la perte de chance, aux coûts humains et sociaux qui en découlent, la HAS propose un dépistage du VIH généralisé à l'ensemble de la population, des stratégies de propositions répétées des tests sur des fréquences conçues sur les données épidémiologiques pour les populations les plus à risques (Guyane, hommes ayant des relations avec les hommes....), l'utilisation des tests de dépistages rapides pour le développement de programme de proximité et de stratégies avancées en direction des populations ne se faisant pas tester.

information sur le site de la Société Française de Santé Publique.

Soumis par CUCS le ven, 23/10/2009 - 12:32. categories [ ]